loading

Contact

Lettre Bonhôte Impact - Cajou Espoir

03/07/2020

Votre participation à notre programme Bonhôte Impact a permis d’apporter une aide concrète très appréciée en cette période troublée par le Covid-19 et les mesures de distanciation sociale. 

Même si la planète a semblé s’arrêter de tourner, cela n’a pas empêché votre portefeuille de délivrer un impact social et environnemental positif !

Le contact et la communication étant au coeur de notre métier, nous avons choisi la voie écrite pour vous donner quelques nouvelles de nos activités.

En guise d’illustration, nous avons choisi de partager avec vous les développements réjouissants de Cajou Espoir, une entreprise agricole domiciliée au Togo, qui bénéficie de prêts de la part d’un institut de microfinance dans lequel vous êtes investis. 

Et, qui sait, peut-être que ces quelques lignes auront le mérite de vous faire voyager ! C’est ce que je vous souhaite.

Valentin Girard

Intéressé ? N’hésitez pas à contacter Valentin Girard, responsable du programme Bonhôte Impact

Contact

vgirard@bonhote.ch
032 722 10 00

Votre investissement : Cajou Espoir

Cajou Espoir, fondée en 2004 au Togo, transforme et exporte les noix de cajou et compte aujourd’hui plus de 700 employés. L’entreprise crée des emplois dans des régions sous-développées où le taux de chômage dépasse 50%. Les bénéfices dégagés sont utilisés pour pérenniser et développer l’activité.

Quel impact sur la communauté ?

En plus de verser des salaires supérieurs à ceux du marché, l’entreprise est aussi active au niveau local. Elle a, par exemple, financé deux écoles pour leur permettre d’acheter des bancs d’école. Chaque banc est maintenant partagé par deux écoliers au lieu de cinq auparavant. 

Bonhôte Impact

Quelle est l’utilité des prêts obtenus ?

  1. Acheter une plus grande quantité de noix de cajou lors de la saison des récoltes, afin de pouvoir traiter la ressource tout au long de l’année. 
  2. Financer la construction d’une deuxième installation afin de doubler la capacité de l’entreprise. 
  3. Financer des achats de nouvelles machines afin de produire de l’huile d’anacarde.
Bonhôte Impact
Cajou Espoir emploie 700 personnes, dont 80% de femmes

Les noix de cajou sont cultivées dans la région aride du nord du Togo qui souffre d’une pauvreté extrême. Depuis quelques années, les cajous remplacent le coton et sont cultivés principalement par de petits paysans dans le cadre d’une agriculture de subsistance. 

La majorité de la récolte de cajous du Togo est exportée vers l’Asie et l’Europe sans être transformée. 

Afin de conserver un maximum d’opérations au niveau local, l’entreprise Cajou Espoir offre une solution pour traiter ces noix sur place, étendant de ce fait la chaine de valeur agricole au Togo.