loading

Contact

Flash boursier

19/08/2019

L’essentiel en bref

 USD/CHFEUR/CHFSMIEURO STOXX 50DAX 30CAC 40FTSE 100S&P 500NASDAQNIKKEIMSCI Emerging MArkets
Dernier0.981.099'728.393'329.0811'562.745'300.797'117.152'888.687'895.9920'418.81970.27
Tendance
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
%YTD-0.34%-3.74%15.41%10.92%9.51%12.05%5.78%15.23%19.00%2.02%0.46%

 

En résumé :

Inversion de la courbe des rendements américains

Report des droits de douane sur certains produits chinois

 

Avec la Fed pour Timonier

L’inversion de la courbe des rendements américains - l’écart entre le taux des obligations du Trésor à 10 ans et à 2 ans passant brièvement en territoire négatif - a déclenché un mouvement de panique sur les marchés boursiers. C’est considéré comme un indicateur fiable de récession mais la pente donne en fait peu d’indication sur la croissance économique future. Les girations des indices boursiers ont été accentuées par une rafale de données économiques faibles, le manque de visibilité concernant l’évolution de la guerre commerciale, l’instabilité politique à Hong Kong et le peu de volume typique de la période estivale.

Le président Donald Trump a annoncé un report au 15 décembre des droits de douane de 10% sur certains produits chinois. Ceci inclut notamment les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et les consoles de jeux vidéo et jouets, et devrait porter sur environ $160 milliards d’importations. Cette décision servirait à ne pas impacter les ventes de la saison des fêtes.

Cette décision montre la vulnérabilité politique interne de Donald Trump plus qu’un geste positif envers la Chine. On se demande pourquoi les Chinois prendraient des décisions difficiles pour éviter la guerre commerciale alors qu’ils peuvent attendre, Donald Trump et ses conseillers réagissant face à la pression électorale chaque fois que le marché boursier américain flanche.

En Chine le secteur manufacturier continue de ralentir. La hausse de la production industrielle, à 4.8% était inférieure aux prévisions ainsi que les ventes au détail, en hausse de 7.6%. Après la déception sur la progression du crédit bancaire ceci a renforcé les anticipations de nouvelles mesures de soutien. Aux Etats-Unis, le consommateur résiste. Les ventes au détail, en hausse de +0.7% en juillet, suggèrent une bonne tenue des dépenses de consommation, qui représentent plus de deux tiers de l’activité économique. Elles sont soutenues par la faiblesse du chômage.

Le marché anticipe désormais 60 points de base de baisse de taux de la part de la Fed cette année et 50 en 2020. La baisse des taux longs est sans doute plus prononcée que justifié par le ralentissement économique, le déclin continu des rendements obligataires relevant surtout de l’espoir de réaliser un gain en capital.

 

Télécharger le Flash Boursier en format PDF

 

Ce document, purement informatif, se base sur des informations récoltées auprès de sources considérées comme fiables et à jour, sans garantie d’exactitude ou d’exhaustivité. Les marchés et produits financiers sont par nature sujets à des risques de pertes importants qui peuvent s’avérer incompatibles avec la tolérance au risque du lecteur. Les performances passées reflétées cas échéant dans ce document ne sont pas des indicateurs de résultats pour le futur. Ce document ne constitue pas un conseil ou une offre d’achat ou de vente de titres ou de quelque produit financier que ce soit à l’intention du lecteur et n’engage ainsi en aucun cas la responsabilité de la Banque. La Banque se réserve le cas échéant le droit de s’écarter des avis exprimés dans ce document, notamment dans le cadre de la gestion des mandats de ses clients et de la gestion de certains placements collectifs. La Banque est une banque suisse soumise à la surveillance et à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Elle n’est ni au bénéfice d’une autorisation, ni surveillée par un régulateur étranger. Par conséquent, la diffusion de ce document hors de Suisse, comme la vente de certains produits à des investisseurs résidents ou domiciliés hors de Suisse, peuvent être soumis à des restrictions ou à d’éventuelles interdictions en vertu de lois étrangères. Il incombe au lecteur de se renseigner quant à son statut à cet égard et de respecter les lois et règlements qui le concernent. Nous vous conseillons de consulter des conseillers professionnels qualifiés notamment en matière juridique, financière et fiscale pour déterminer votre position par rapport au contenu de la présente publication.