Contact

Certification B Corp

Label B Corp

La banque Bonhôte est certifiée B Corp. Cette reconnaissance, considérée comme l’une des plus avancées au monde dans le domaine de la responsabilité sociale et de la durabilité, crédibilise l’engagement au quotidien de l’établissement en faveur de la planète et de la société dans son ensemble.

Depuis toujours sensible aux questions liées à l’environnement et à l’engagement sociétal, la banque Bonhôte a été certifiée B Corp™ après un processus d’évaluation rigoureux et une revue complète de ses activités.

L’obtention de la certification suit une analyse approfondie de l’impact de l’entreprise sur ses clients, ses collaborateurs, sa communauté, ainsi que sur l’environnement. Elle récompense la performance sociale et environnementale élevée de la banque Bonhôte et constitue la première étape d’un processus d’amélioration continue.

Vidéo : Bonhôte certifiée B Corp™

 

Lancé en mai 2020, le processus de certification a été mené par une équipe de huit collaboratrices et collaborateurs de la banque. Le processus de certification passe notamment par la réponse à un questionnaire de plus de 250 questions dans le but d’obtenir un minimum de 80 points. Les réponses sont analysées par plusieurs experts externes indépendants et des entretiens sont organisés de manière à vérifier ce que nous annonçons. Au terme de ce processus, la banque a obtenu la certification avec une note de 91.7 points. Elle a également dû faire des adaptations à ses statuts et dresser une liste d’objectifs à remplir pour les prochaines années en vue d’une re-certification dans trois ans.

Ce label, certifié par une organisation internationale indépendante, crédibilise ce que la banque fait depuis plusieurs années en matière de développement durable. Bonhôte a par exemple depuis toujours privilégié les circuits courts en travaillant avec les entreprises de la région. Active sur le plan social, elle apporte notamment son soutien à divers acteurs culturels régionaux.

Une palette d’engagements

Comme le relèvent les réponses aux questions de la certification B Corp, cet engagement social et environnemental ne s’arrête pas là. On voit ainsi que la banque ouvre son capital à ses collaboratrices et collaborateurs, qu’elle est soucieuse de l’égalité des chances professionnelles et des salaires.

Au chapitre de la protection de l’environnement, elle s’alimente en électricité hydraulique, mène des programmes d’économies d’énergie et encourage l’usage de la mobilité douce auprès de ses employés. Les clients ne sont, bien sûr, pas en reste, car leur gestion se trouve au cœur des objectifs du label Corp B.

La banque Bonhôte propose ainsi à ses clients des mandats en investissement responsable qui prennent en compte les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Elle est membre fondatrice de l’association Swiss Sustainable Finance qui veut faire de la Suisse « le centre mondial des services financiers durables ». Il y deux ans, elle a lancé le programme Bonhôte Impact dont le but est de générer, en plus du rendement financier, un rendement social et environnemental positif. La banque essaie aussi d’être le plus transparente possible en informant régulièrement ses clients sur ses activités et ses résultats.

Des objectifs à remplir

Quatre-vingts points sur 250, c’est le minimum qu’une entreprise candidate au label doit obtenir. La banque Bonhôte a été créditée de 91.7 points, un résultat qui se situe dans la moyenne des établissements financiers. Certaines questions ne lui ont en effet pas permis d’obtenir tous les points en jeu, c’était le cas pour les questions sur la diversité des collaborateurs, leur orientation sexuelle ou religieuse, par exemple. Pratique bancaire oblige, la banque n’a pas pu fournir toutes les informations nécessaires relatives à ses fournisseurs, notamment le détail des affaires réalisés avec eux et la proximité avec le siège ou les succursales de la banque.

La certification Corp B exige, d’autre part, des entreprises certifiées la mise à jour de leurs statuts. La banque a ainsi dû mentionner que son activité doit désormais avoir un impact important sur la société et l’environnement. Elle lui fixe également des objectifs, comme former les gestionnaires au développement durable pour que leurs portefeuilles réalisent des performances sociales et environnementales, ou mettre en place des pratiques qui incitent son personnel à adopter des écogestes sur son lieu de travail.

Réévaluées tous les trois ans

Le processus de certification a été suivi de près par l’ONG B Lab Suisse en charge de la certification dans le pays. Selon Jonathan Normand, directeur de B Lab Suisse : « Nous sommes très heureux d’accueillir la banque Bonhôte au sein de la communauté B Corp. Le rôle des banques dans la construction d’une économie plus résiliente et durable est essentiel. Bonhôte a réussi à se connecter à cette réalité et à prendre en compte l’impact de ses activités économiques sur l’ensemble de ses parties prenantes, ses clients d’une part mais aussi la société et l’environnement au sens large. Nous félicitons la banque Bonhôte pour sa certification et pour son implication concrète dans l’intérêt général. »

La stratégie d’investissement durable de la banque a également fait l’objet d’une analyse détaillée. Lancée en 2013, l’offre ESG de la banque Bonhôte a été complétée par le lancement du fonds et de la stratégie Impact en 2019. Ce modèle d’investissement permet de délivrer un impact social et environnemental positif en investissant dans des secteurs et des thématiques répondant aux grands défis planétaires tels que le changement climatique, le développement économique des régions les plus défavorisées, l’utilisation efficace des ressources naturelles ainsi que l’accès à la santé ou à l’éducation. Aux côtés des autres engagements en finance durable de la banque, cette stratégie a pu être valorisée dans le cadre de la certification B Corp. 

Cyril Lanfranchi

N’hésitez pas à contacter Cyril Lanfranchi, responsable communication

Contact