loading

Contact

Revue trimestrielle

Octobre 2019

Actions (monnaie locale)30.09.2019Performance 3e trimestrePerformance année 2019
Suisse SPI12'233.132.14%24.45%
Europe STXE 600393.152.69%20.32%
USA grandes cap. S&P 500 Index2'976.741.70%20.55%
USA petites cap. RUSSELL 20001'523.37-2.41%14.15%
Japon TOPIX1’587.803.28%8.66%
Monde MSCI ACWI Index520.650.09%16.72%
Emergents MSCI Emerging Markets Index1’001.00-4.16%6.14%
Taux des Emprunts Etats - 10 ans31.09.2019Évolution 3e trimestreÉvolution année 2019
Suisse-0.76-0.23-0.51
Allemagne-0.57-0.24-0.81
USA1.66-0.34-1.02
Devises31.09.2019Évolution 3e trimestreÉvolution année 2019
USD-CHF0.99772.19%1.59%
EUR-CHF1.08753-2.06%-3.38%
GBP-CHF1.2268-1.03%-2.04%
Immobilier31.09.2019Performance 3e trimestrePerformance année 2019
SXI Real Estate Funds412.601.03%14.13%

 

Évolution des indices PMI

Déficit budgétaire US

L’évolution des indices manufacturiers montre une détérioration des perspectives de croissance globales. L’indicateur PMI mondial est passé sous la barre des 50, et se situe en zone de contraction. En Chine, la réduction de l’activité commence à peser sur l’emploi. Le ralentissement est particulièrement marqué dans la zone euro où l’indice PMI de septembre est ressorti à 45.7. En Allemagne, la tendance continue de se détériorer avec une baisse des commandes devenue préoccupante car elle engendre une chute de la production industrielle. Le risque principal est celui d’une propagation de cette faiblesse au secteur des services, qui pour l’instant fléchit mais résiste au-dessus de 50.

 

Obligations : la pêche au rendement

Déficit budgétaire US

La dette souveraine a réagi positivement à la politique d’assouplissement monétaire des banques centrales. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a chuté et les autres emprunts gouvernementaux mondiaux ont suivi. Les courbes de taux se sont globalement aplaties. Les spreads des obligations des pays périphériques de la zone euro ont continué de se comprimer, la dette italienne étant notamment supportée par une BCE très accommodante et l’arrivée d’une nouvelle coalition au pouvoir. Sur le marché du crédit, un volume abondant d’émissions a été rapidement absorbé par des investisseurs à la pêche au rendement. Cette tendance devrait se poursuivre au quatrième trimestre.

 

Actions européennes : révision des bénéfices

Déficit budgétaire US

Les marchés continuent de flirter avec les plus hauts alors que les révisions bénéficiaires sont négatives depuis six mois. La croissance des BPA attendue aux Etats-Unis en 2019 a été progressivement revue à la baisse, passant de 10% en septembre 2018 à 1.9% actuellement. Pour la première fois depuis 2015, les entreprises du SP500 ont enregistré des révisions à la baisse des bénéfices sur trois trimestres consécutifs. Les prévisions de croissance bénéficiaire pour 2020 nous semblent généralement élevées, laissant entrevoir des risques d’ajustement à la baisse ce qui constituerait un facteur qui pourrait peser sur l’évolution des cours.

 

Métaux précieux : attrait pour l’or

Déficit budgétaire US

Le métal jaune suscite l’intérêt des investisseurs, en témoignent les positions nettes élevées détenues par ceux-ci au cours des dernières semaines (voir graphique ci-contre). L’or possède plusieurs attraits qui séduisent le marché, à commencer par son statut de valeur refuge. Quand les turbulences touchent les marchés et les incertitudes augmentent, un réflexe naturel, comme lors de toute tempête, est de trouver un abri. De plus, l’absence de rendement sur les placements en or constitue aujourd’hui un avantage, au vu de l’intérêt créditeur négatif inhérent aux liquidités.

 

Fonds immobiliers

Déficit budgétaire US

Le marché s’est désormais fait à l’idée que les taux bas voire négatifs sont appelés à durer sur le long terme. Dans ce contexte, les fonds immobiliers sont une alternative à rendement positif face à un marché obligataire dont les meilleurs crédits offrent tous des rendements négatifs pour l’investisseur. Le niveau des agios se situe en moyenne à 28% sur l’ensemble des fonds constituant l’indice de référence, ce qui est en ligne avec la projection moyenne du niveau des primes en comparaison à celui du taux à 10 ans (swap). Dans cet environnement, la classe d’actif devrait rester soutenue et toute correction constituerait une opportunité d’achat.

 

Télécharger la Revue trimestrielle en format PDF

 

Ce document, purement informatif, se base sur des informations récoltées auprès de sources considérées comme fiables et à jour, sans garantie d’exactitude ou d’exhaustivité. Les marchés et produits financiers sont par nature sujets à des risques de pertes importants qui peuvent s’avérer incompatibles avec la tolérance au risque du lecteur. Les performances passées reflétées cas échéant dans ce document ne sont pas des indicateurs de résultats pour le futur. Ce document ne constitue pas un conseil ou une offre d’achat ou de vente de titres ou de quelque produit financier que ce soit à l’intention du lecteur et n’engage ainsi en aucun cas la responsabilité de la Banque. La Banque se réserve le cas échéant le droit de s’écarter des avis exprimés dans ce document, notamment dans le cadre de la gestion des mandats de ses clients et de la gestion de certains placements collectifs. La Banque est une banque suisse soumise à la surveillance et à la réglementation de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Elle n’est ni au bénéfice d’une autorisation, ni surveillée par un régulateur étranger. Par conséquent, la diffusion de ce document hors de Suisse, comme la vente de certains produits à des investisseurs résidents ou domiciliés hors de Suisse, peuvent être soumis à des restrictions ou à d’éventuelles interdictions en vertu de lois étrangères. Il incombe au lecteur de se renseigner quant à son statut à cet égard et de respecter les lois et règlements qui le concernent. Nous vous conseillons de consulter des conseillers professionnels qualifiés notamment en matière juridique, financière et fiscale pour déterminer votre position par rapport au contenu de la présente publication.